#JeSuisCharlie

J‘ai de la peine, mais pas la haine,
Et refuse de céder à l’hégémonie fondamentaliste, somme toute vaine

Stupéfait, est peu dire pour décrire mon sentiment face à cette barbarie
Une kalachnikov en réponse à la plume, il faut le dire, le déséquilibre est inouï
Ils, les fanatiques n’ont peut-être pas encore compris que la liberté est trop sacrée
S‘en prendre au crayon, papier et micro, il en faudra davantage pour l’embastiller

Caricature, toute raison gardée reste une meilleure forme de liberté d’expression
Hebdomadairement, Charb, Wolinski, Cabu, Tignous nous en gavent avec passion
A vos familles, à Charlie Hebdo, le monde exprime sa compassion et sa solidarité
Rien, ni la violence ni la peur de l’obscurantisme ne doit nous ébranler
Le chemin menant à la tolérance, la cohésion des peuples est semée d’embûches
Il ne doit pas pour autant nous laisser aller à l’amalgame et à la revanche
Et pourquoi face à la lâcheté, ne gardons-nous pas notre sang-froid?

Honorer notre haut rang, tout en réaffirmant fort notre droit
Extrémistes de tous poils (continuent de) frapper ici et là et parfois au prix de leur vie
Basse et vile reste toutefois telle entreprise macabre et honnie
Dieu est assez grand et mûr pour qu’un simple mortel prenne sa défense
Ôter la vie en son nom et à sa (barbe) place perd de sens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *